L'institut suédois

La cour de l'institut suédois - photo Le quartier d'à côté
La cour de l'institut suédois - photo Le quartier d'à côté

L'institut suédois est situé rue Payenne dans l'hôtel de Marle.

Le bâtiment construit en 1560 a subi de nombreuses modifications et restaurations au cours des siècles. Il a été racheté en 1965 par le gouvernement suédois et est depuis un centre culturel et d'expositions. C'est le seul centre culturel que détient la Suède à l'étranger. C'est un bâtiment plein de charme. 

On peut y aller aussi tout simplement pour profiter du cadre, prendre un brunch, s'installer dans la cour pavée pour un sandwich ou un gâteau fait maison ou dans la salle du café suédois, en fonction de la météo ou de son envie. L'ambiance est agréable, détendue. 

 

"L’Institut suédois à Paris est aujourd’hui un centre culturel vivant et polyvalent, très apprécié des visiteurs français, des touristes, des Suédois et bien sûr des riverains. Il propose un riche

programme : expositions d’art, d’architecture et de design, représentations théâtrales, projections, concerts, soirées littéraires, débats de société et ateliers pour enfants. Quelque 250 Français y étudient le suédois chaque semaine [...]. Une poignée de studios sont disponibles pour des résidences à l’attention des chercheurs, des professionnels de la culture et des artistes suédois.

L’Institut suédois à Paris est un département de l’Institut suédois à Stockholm, dont la mission est de promouvoir la culture suédoise dans le monde."*

 

Actuellement deux expositions sont à voir, mon coup de cœur va pour Papas. Le système suédois est différent du nôtre en ce qui concerne les congés maternité et paternité. De très jolies photos, touchantes et accompagnées de témoignages. A voir !  

L'institut a fermé ses portes pour se refaire une beauté, il vient de réouvrir et je vais vite vous en parler.

 

*Dossier de presse de l'institut suédois

 

L'escalier de l'institut
L'escalier de l'institut
Suspension en métal et chaîne du luminaire dans la cage d'escalier
Suspension en métal et chaîne du luminaire dans la cage d'escalier

Ce n'est pas la première fois que je viens voir une exposition, j'étais venue voir le divan de Liv, j'avais adoré, c'était drôle sur finalement un thème sérieux. 

L'institut est déclaré monument historique en 1962. D'importants travaux ont été faits entre 1962 et 1970 avant l'ouverture au public. D'autres travaux de rénovation ont été entrepris en 1993. C'est extraordinaire quand on pense que le bâtiment a failli être détruit en 1950. Ce qui est intéressant aussi c'est de connaître les parties anciennes qui subsistent.

L'escalier d'honneur dans l'aile gauche, reconstruit en 1775. On voit la rampe sur la photo. Dans l'aile droite, un petit escalier du XVIIe. Le plus impressionnant pour moi, ce sont les plafonds du corps du logis principal à solives et poutres peintes. Celui du premier étage est splendide, réalisé à la fin du XVIe il garde encore sa fraîcheur et on peut y voir les initiales HM  pour Hector de Marle.

 

Texte inspiré du dossier historique 

Plafond de l'institut suédois - photo Le quartier d'à côté
Plafond de l'institut suédois - photo Le quartier d'à côté

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Pascale (jeudi, 15 septembre 2016 19:45)

    C'est effectivement un très bel endroit ; j'y suis allée en juillet et j'ai adoré ; et en plus les gâteaux y sont délicieux . Un vrai moment de détente au cœur de Paris.