La maison rouge

Tableau acrylique sur toile et vernis, Noël 2008. 17 e étape Paris Nord
Tableau acrylique sur toile et vernis, Noël 2008. 17 e étape Paris Nord
Détail d'un tableau, Hervé Di Rossa, crédit photo Le quartier d'à côté
Détail d'un tableau, Hervé Di Rossa, crédit photo Le quartier d'à côté

Hervé di Rosa et les arts modestes

Plus jamais seul c'est le titre de l'exposition d'Hervé Di Rosa à La maison rouge. 

Hervé Di Rossa est née en 1959 à Sète, passionné de BD il dessine toute son enfance et suit des cours aux Beaux arts de Sète. En 1978 il rentre à l'école nationale supérieure des arts décoratifs à Paris.

Hervé Di Rosa est un artiste pluridisciplinaire, sculpture, céramique, peinture... rares sont les artistes qui s'essayent à autant de techniques et de disciplines. Hervé Di Rossa est aussi un collectionneur de livres, bandes dessinées, figurines ... tous ces objets enrichissent l'exposition qui lui est consacrée à La maison rouge dans le 12e.

Hervé Di Rosa, grand amateur de BD, possède une bibliothèque de plusieurs milliers de titres.      Il a aussi créé des dessins animés que l'on peut voir, assis confortablement, au sous-sol du centre. 

Détail sculpture, oeuvre d'Hervé Di Rosa, copyright photo Le quartier 'à côté
Détail sculpture, oeuvre d'Hervé Di Rosa, copyright photo Le quartier 'à côté

L'exposition débute sur des "références personnelles" des objets qui rappellent les parents de l'artiste. L'on poursuit l'exposition en passant par un couloir tapissé par une fresque, La vie des pauvres, qui aborde le thème de "la morosité économique et morale du début des années 90. Cette fresque a été exposée à la Fiac en 1993 pour le stand de la galerie Louis Carré et n'a pas été exposée depuis, elle est assez triste et les personnages renvoient aux personnages décharnés de Buffet". La majeure partie de l'exposition est plutôt légère, très colorée, drôle et vivante. On sourit comme des enfants devant les Deux Nigauds, deux grands voyageurs créés par Di Rosa qu'il  met en scène dans ses peintures. il a aussi réalisé des figurines, bateau, avion, montgolfière...  

Les deux nigauds, oeuvre d'Hervé Di Rossa, copyright photo Le quartier d'à côté
Les deux nigauds, oeuvre d'Hervé Di Rossa, copyright photo Le quartier d'à côté

Le théâtre d'ombre, les voyages, les canevas, le cabinet de curiosités... 

Plus jamais seul il est effectivement difficile d'être seul dans cet univers très peuplé. Tous ces personnages, ces objets qui accompagnent l'artiste et qui nous renvoient à l'enfance, au monde de personnages imaginaires.  

Détail, oeuvre Hervé Di Rosa, copyright photo Le quartier d'à côté
Détail, oeuvre Hervé Di Rosa, copyright photo Le quartier d'à côté

C'est vrai, on retourne quelques années en arrière devant les collections de figurines, de petites voitures ou la collection de Harley avec ses motards, tous dans une position drôle rappelant les années 70, j'ai adoré ! Idem pour les Kinders et autres personnages de BD, mutants... difficile de tout décrire tant le regard est sollicité  en permanence. 

Collections figurines Hervé Di Rosa, copyright photo Le quartier d'à côté
Collections figurines Hervé Di Rosa, copyright photo Le quartier d'à côté

L'exposition est importante le lieu est grand on peut aussi grignoter après la visite, prévoyez un peu de temps, surtout qu'il sera agréable ! 

 

La maison rouge, 10 boulevard de la bastille Paris 12, infos pratiques sur leur site 

Écrire commentaire

Commentaires: 0