Cy Twombly

Blooming - © Cy Twombly Foundation, courtesy Archives Fondazione Nicola Del Roscio © Photo: Studio Silvano, Gaeta
Blooming - © Cy Twombly Foundation, courtesy Archives Fondazione Nicola Del Roscio © Photo: Studio Silvano, Gaeta

La rétrospective de Cy Twombly est actuellement au centre Pompidou et jusqu'au 24 avril 2017. C'est une exposition d'une ampleur inédite qui retrace 60 années de travail de l'artiste. Le centre Pompidou a exposé Cy Twombly en 1988 et en 2004. La première étant une rétrospective et la deuxième une exposition sur ses travaux sur papier. 

L'exposition actuelle est construite sur trois plans et présente cent quarante peintures, dessins, sculptures et photos. Ces œuvres sont issues de collections publiques et privées. Une des œuvres est d'ailleurs présentée pour la première fois en Europe et peut-être la seule fois à Paris. 

L'oeuvre que j'ai choisie ci-dessus, la plus connue à mes yeux est un éclat de couleurs printanières et je trouve que son titre "Blooming" est représentatif de la majeure partie de l'exposition, enfin, de ce que j'en ai ressenti. Une explosion de couleurs ! Un champ de fleurs. "Dans ses œuvres la couleur n'est pas mise au service d'une représentation, elle est la matière, et son trait, écrit Harald Szeemann est une "déclaration autonome et vibrante" " * Pour Twombly [...] chaque trait est habité de sa propre histoire [...]".* 

Une des œuvres exposées est particulièrement touchante il s'agit de Nini's painting. "En 1971, de retour à Rome Cy Twombly exécute cinq peintures en réaction à la disparition tragique de Nini Pirandello fille du célèbre dramaturge [...] [représentées par] la répétition de lignes d'écriture indéchiffrable."*

Twombly n'a jamais cessé aussi de photographier et privilégie à une époque le format carré du Polaroïd couleur qu'il agrandit grâce à un procédé. Il exploite le flou,  les couleurs pastels et parfois saturées. Ces images sont des rappels aux lieux qu'il a habité et à son goût pour les fleurs, etc. Ces photos sont représentées sous forme de séries. Lemons Gaète en 2005,  cette série est imprimée à sec sur carton.

 

Sans titre (Bassano in Teverina), © Cy Twombly Foundation, courtesy Archives Nicola Del Roscio
Sans titre (Bassano in Teverina), © Cy Twombly Foundation, courtesy Archives Nicola Del Roscio

Beaucoup de ses œuvres sont dans des grands formats et ont été mises en valeur par le choix d'une peinture très claire sur les murs des salles d'exposition. Tout comme dans la salle du fond qui a été choisie pour l'installation de ses sculptures. Les grandes vitres avec ses armatures métalliques et cette magnifique vue sur Paris, cela rajoute une profondeur. Ce n'était pas évident, car cela met beaucoup de lignes en avant, mais c'est sans nul doute l'endroit idéal. Le jour du vernissage, le ciel était très bleu et donnait un rendu exceptionnel. J'ai beaucoup aimé cette exposition et je n'ai qu'un conseil, allez la voir, j'attends votre avis.

 

 

 

* Extrait du catalogue de l'exposition.

Photos :

Blooming, 2001-2008 Acrylique, crayon à la cire sur 10 panneaux, de bois 250 x 500, Collection particulière © Cy Twombly Foundation, courtesy Archives Fondazione Nicola Del Roscio © Photo: Studio Silvano, Gaeta.

 

Sans titre (Bassano in Teverina), 1985 Huile, acrylique sur panneau de bois, 181,7 x 181,7 cm,

 

Cy Twombly Foundation, © Cy Twombly Foundation, courtesy Archives Nicola Del Roscio

Écrire commentaire

Commentaires: 0