Paris 20 - Parc de Belleville

Vue de la terrasse - copyright Le quartier d'à côté
Vue de la terrasse - copyright Le quartier d'à côté

Balade dans le haut Belleville

Un tour rue Oberkamps, je suis allée voir la dernière oeuvre de street art peinte sur le mur, au niveau de la Place Verte. Ensuite, je suis montée jusqu'au parc de Belleville. Une petite marche et en hauteur ! Le parc de Belleville est situé sur une colline et bien qu'il soit assez grand on en entend peu parler. Pourtant, une fois tout en haut la vue sur Paris vaut la montée. Une terrasse où bon nombre de gens regardent et photographient  cette vue sur la tour Eiffel. " De Saint-Ambroise à l'Est, à la Trinité à l'Ouest, on peut découvrir tous les monuments du centre de la capitale."* D'ailleurs, une table d'orientation est là pour aider celui qui aime s'y retrouver au niveau de tous ces toits ! A l'arrière de la terrasse le sol est pavé et des cafés tendent les bras pour se réchauffer, surtout en ce moment !

 Le parc ou jardin est situé dans le 20e arrondissement entre les Buttes-Chaumont et le Père Lachaise, il est plutôt récent par rapport à l'histoire de Paris, car il date de 1988. Doté entre autres de 250 mètres carré de vignes, c'est un jardin labellisé "Espace vert écologique". "C'est une des plus belles réalisations de la Ville de Paris de ces 20 dernières années, dans un quartier qui manquait particulièrement d'espaces verts."*

 

*Site de la mairie du 20e

Sur les gradins, jeu de ballon - copyright photo Le quartier d'à côté
Sur les gradins, jeu de ballon - copyright photo Le quartier d'à côté

Que ce soit sur les gradins ou au niveau de la terrasse l'on reconnaît bien les œuvres de Seth qui sont toujours empreintes de poésie et de rêverie. 

En haut du parc sur la terrasse, oeuvre de Seth - copyright photo Le quartier d'à côté
En haut du parc sur la terrasse, oeuvre de Seth - copyright photo Le quartier d'à côté
Vue du jardin
Vue du jardin
Près de la terrasse du parc - collage non signé
Près de la terrasse du parc - collage non signé

Écrire commentaire

Commentaires: 0