Paris 18 - Montmartre

La maison rose - Montmartre
La maison rose - Montmartre

Le quartier de Montmartre, cher aux touristes et aux parisiens est un quartier du 18e arrondissement qui couvre la colline de la Butte Montmartre. Pour y accéder je vous conseille le funiculaire, à moins que vous ne soyez sportif ou adepte des marches ! Surtout si vous avez prévu de monter en haut du Sacré Cœur pour débuter votre visite de la Butte. Il y a 300 marches pour l'accès au Dome, mais la vue d'en haut est superbe et si vous êtes adepte de belles photos et de vues étendues vous serez gâtés, pour les infos pratiques regardez le site du Sacré Cœur

 

"Qui va à Paris va à Montmartre" pourrait être une maxime, c'est un des lieux les plus visités par les touristes et c'est vrai que c'est un endroit agréable pour se promener quand il fait beau. On y passe plus de temps dehors à déambuler dans les rues et à observer les peintres et leurs modèles de la place du Tertre. Entre les peintures de Paris et les caricatures ou autres portraits, les peintres semblent toujours occupés. La place du Tertre, ses peintres et ses terrasses...  Mais Montmartre ne se résume pas à ça. Il faut aussi s'échapper de la foule et prendre les rues adjacentes pour découvrir le quartier, ses très jolies maisons, le musées de Montmartre ou l'espace Dali. 

La palette du peintre !
La palette du peintre !

Si le temps n'est pas clément comme cela m'est arrivé lors de ma dernière visite, je me suis réfugiée au musée de Montmartre. La dernière fois que j'avais voulu y aller c'était fermé... C'est une très jolie maison, la plus ancienne de la Butte avec un joli jardin, trois bâtiments et trois jardins pour être exacte avec une vue sur les vignes.

Certains artistes comme Auguste Renoir, Suzanne Valandon, Émile Bernard et les fauves Émile-Othon Friesz ainsi que Raoul Duffy eurent leur atelier dans ce lieu. C'est un musée ravissant où vous pourrez découvrir l'histoire de la Butte et des expositions permanentes ou temporaires. [...] "une salle est dédiée au French Cancan, une autre met en scène le théâtre d’ombres, ce décor onirique de plaques de zinc qui a fait la réputation du cabaret du Chat Noir"*. 

Dans le jardin du musée Montmartre
Dans le jardin du musée Montmartre

Francisque Poulbot y vécu aussi, on peut voir son buste dans un des jardins du musée. Poulbot et ses peintures représentant des gavroches et autres "Titi" parisiens qui étaient très à la mode dans les années 70-80. 

Bronze d'Agnès Rispal
Bronze d'Agnès Rispal

Plus haut je vous parlais de l'espace Dali, le lieu ne semble pas très grand à l'arrivée, mais j'ai été agréablement surprise une fois qu'on a descendu l'escalier. Vous verrez de belles pièces comme des sculptures faites en collaboration avec Daum, des pièces uniques bien sûr, et en ce moment vous pouvez admirer l'exposition temporaire, les œuvres de Joann Sfar "C'est à Joann Sfar, l'un des conteurs contemporains les plus talentueux, connu du grand public pour sa bande dessinée Le Chat du Rabbin et son film Gainsbourg Vie Héroïque, que l'Espace Dalí a donné carte blanche pour imaginer le scénario d'une rencontre artistique avec celui que Brassaï appelait  "l'explorateur aussi hardi que lucide de l'irrationnel "*.

A ma prochaine visite du quartier je vous parlerai du célèbre "Bateau-Lavoir [qui] est le plus célèbre lieu de création artistique de Montmartre"*. 

 

Montmartre ce sont des ruelles et des surprises,  comme cette sculpture qui sort du mur. Non loin, j'ai découvert une sculpture de Dalida sur une mini place. 


Écrire commentaire

Commentaires: 0